Plaquette des formations du 1er semestre 2021

Bonjour à toutes et tous,

l’association IDEES a fait le choix compte tenu des spécificités des méthodes de l’éducation populaire de maintenir ces formations en présentielles. Nous vous proposons donc la liste des prochaines formations proposées par IDEES, ouvertes à toutes et tous, sans condition de statuts ni de ressources.

Cycle « créer, développer et dynamiser son association » de 17h à 20h

  • 2 mars : Quelles sont les questions à se poser avant la création ? quelles sont les formalités et les obligations ?
  • 3 mars : Quelles sont les ressources possibles, et à quelles conditions ?
  • 4 mars : Comment mobiliser et donner envie à des personnes de s’investir ?

De l’idée au projet – 28, 29 et 30 avril de 09h à 17h30

Un module collectif d’accompagnement à la concrétisation de votre projet. Par quel bout prendre un projet qui semble complexe et mettre un peu de lumière dans les zones d’ombres ?Le mot « projet » est dans toutes les bouches, tout est « projet ».Il nous semble important quand on porte un « projet » de pouvoir travailler celui ci dans un cadre collectif et bienveillant (car « on voit mieux la paille dans l’œil du voisin que la poutre dans le sien »), même s’il comporte des zones de flou, des doutes et si on n’est pas complètement sûr de parvenir à le réaliser.

Objectifs :

• Creuser ce qui motive le projet et fait sens

• Vérifier l’adéquation entre projet professionnel et projet de vie

• Trouver les racines de ses motivations et de son projet dans son parcours et dans son histoire

• Repérer les contradictions inhérentes à tout projet, l’enjeu n’étant pas nécessairement de les annuler mais de les avoir à l’esprit.

• Saisir les écarts et les rapprochements entre l’idée originelle du projet et sa faisabilité.

• Démarrer l’écriture du projet

• Évoquer le cheminement et ses étapes : se construire une méthodologie pour mettre en œuvre ses projets

• Commencer à se créer un réseau et un carnet d’adresses

Financer son projet – 7 et 8 juin de 09h à 17h

De nombreuses modalités de financement proposés par une diversité d’institution existent pour faciliter la concrétisation et le développement de votre projet, mais il n’est pas toujours facile de se repérer et de s’orienter dans cette multitude. En amont, il convient d’identifier quels sont ses besoins réels, sont ils de l’ordre du fonctionnement ou de l’investissement, quelles sont les marges de manœuvre possibles. Et aussi de bien identifier le secteur d’activité, son utilité sociale et les ressources disponibles. En fonction de ces paramètres, nous apprendrons quels sont les interlocuteur et leur modalité de financement. Nous nous initierons aussi au montage de dossier de demande de subvention.

Objectifs :

– repérer dans son projet les besoins en terme de financement

– découvrir les différentes structures de financement et leur champ de compétences en fonction des projets de chacun.e.

– apprendre à monter un dossier de demande de financement ou de subvention en fonction de son projet

Comptabilité et gestion des TPE et des associations de 09h à 17h

Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver dans les chiffres, bien que cela constitue une facette importante du projet. Les chiffres ne doivent pas être un affaire d’expert, il faut maîtriser les bases pour gérer au mieux ses activités.

Objectifs :

observer et comprendre la différence entre la gestion et la comptabilité

s’approprier les bases générales pour chacune des disciplines (vocabulaire, documents officiels, documents récurrents…)

construire avec chacun les outils adaptés à son projet

Écrire son projet – 18 et 19 février reportée à une date ultérieure

Ecrire son projet peut aider à le mettre à distance, le sortir de soi, pour l’appréhender différemment. Le choix des mots écrits nous engage un peu plus, nous impose la précision. Ecrire pour soi, c’est s’efforcer de mettre quelques idées au clair, sans les figer, car à tout moment un nouvel écrit peut remplacer celui-là. Ecrire pour les autres, c’est aussi partager son projet, le rendre intelligible et concret.

Dans nos cultures occidentales « de l’écrit », laisser une trace, un papier après une rencontre, c’est une manière de tisser sa toile. Dans le montage du projet, on écrit aussi pour les autres à des fins utilitaires : pour obtenir un financement, un prêt bancaire, un partenariat, un soutien matériel. En amont de cette écriture-là, il est utile de s’outiller pour lire entre les lignes et (dé)crypter les formes de langage ou de langue de bois.

Objectifs :

– appréhender différentes méthodes permettant de se lancer dans l’écriture

définir son plan : organisation des idées

– travailler au condition d’une bonne lecture par autrui

– décrypter les formes de langage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :